Au fil des toiles, l’exposition du BAL à Limoges

Depuis la mi-mai et jusqu’à la fin août, se tient au Musée des Beaux Arts de Limoges (le » BAL » pour les limougeauds !) une exposition thématique autour du textile. Cette exposition collective est le fruit d’un travail collaboratif entre Anne Liénard, conservatrice et directrice du musée, Maribel Nadal-Jové, curatrice et Martine Parcineau, designer textile.

IMG_8638

« Au fil des toiles » rassemble les œuvres de dix artistes contemporains autour de la question de la représentation du tissu en peinture. Ces œuvres sont accrochées au milieu des œuvres classiques de la collection permanente de l’étage des Beaux arts et se répondent avec harmonie nous invitant à une réflexion sur la technique picturale utilisée pour représenter le textile.

C’est d’ailleurs  l’occasion de redécouvrir les oeuvres du BAL en portant son regard sur le tissu, les couleurs, les drapés, les vêtements des personnages ou encore la représentation de la matière.  Les sens sont ainsi tous convoqués et le toucher n’est pour une fois dans un musée pas négligé puisque le parcours est ponctué d’échantillons de tissus disposés sur des tringles nous invitant irrémédiablement à les toucher, les faire glisser entre nos doigts et s’approprier la matière.

Nous avons déambulé avec plaisir dans les magnifiques pièces du musée de cet ancien Palais épiscopal du XVIII ème et trouvé intéressant le choix des œuvres contemporaines répondant aux fonctions initiales des pièces. Ainsi, la toile lumineuse de Federico Miro qui est exposée dans la sacristie évoque les tentures des murs de la chapelle et les vêtements liturgiques.

Et que dire de la salle consacrée à l’impressionnisme, aux œuvres de Berthe Morisot et Renoir ? Le tableau de Charlotte Baudry, cet artiste belge contemporaine y trouve parfaitement sa place. Il représente un détail d’une robe bleue aux plis délicats ceinturée par un nœud. La féminité, la douceur et la simplicité qui s’en dégagent rappellent les galons et lacets qu’on retrouve dans les œuvres de Berthe Morisot ou d’Auguste Renoir.

IMG_8646

 

Si l’exposition rassemble les œuvres d’artistes de la scène nationale comme Ronda Bautista, Lucile Kessil ou Marc Molk, elle accueille aussi deux artistes limougeauds Romain Larbre et Pierre-Charles Jacquemain issus tous les deux de l’ENSA et qui vivent et travaillent à Limoges

Que diriez vous de découvrir leurs ateliers et travaux ? Pour vous, nous sommes parties à la rencontre de ces deux jeunes artistes installés depuis de nombreuses années à Limoges.

IMG_8700 (1)

L’univers de Pierre-Charles Jacquemain est celui de la science fiction, du cosmos, de l’espace. Un indice qui devrait vous suffire à retrouver son œuvre dans l’exposition du BAL!  Et oui, gagné !  Il s’agit bien de « L’astronaute 2 » réalisé spécialement pour l’exposition et composé à partir de la juxtaposition de feuilles au format A3. On y découvre un astronaute assis dans sa tenue spatiale avec son casque sur la tête dans cette combinaison qui semble lourde.

IMG_8640

La rencontre avec Pierre-Charles sur son lieu de création a été un beau moment et cet artiste est tellement passionné par son domaine de prédilection qu’il évoque avec aisance ses nombreux projets et montre ses maquettes réalisées avec minutie mélangeant peinture, utilisation de jouets en plastique et autres matériaux singuliers. Devant son enthousiasme, on adhère très vite à son univers et on s’extasie sur ces dessins et ses travaux qui sont loin d’être dénués de poésie. Son inspiration et son imagination sont infinies comme le sujet qui l’occupe et ses connaissances de l’aventure spatiale ou de la littérature de science fiction servent sa création.

 

IMG_8690 (1)

 

Romain Larbre est briviste et dirige actuellement les ateliers de peinture et modèle vivant à l’ENSA de Limoges. Au cœur de sa maison, il a installé son atelier où un chat amateur d’art, aime se blottir sur le coussin du fauteuil au milieu des pinceaux et des toiles de grand format.

 

 

Et justement ces toiles de chanvre chinées et tendues sur des châssis en bois avant d’être préparées accueillent des portraits de personnes de l’entourage de l’artiste qui avoue ne pouvoir peindre que des amis ou intimes. Les tissus qui recouvrent les corps sont soigneusement choisis et la mise en scène laisse de la place aux espaces. S’il utilise la peinture acrylique, Romain Larbre expérimente aussi de la peinture en bombe, des paillettes ou encore de la peinture de bâtiment pour accentuer certains détails. Sa vision intime de l’humain.

IMG_8630

 

 

Dans l’exposition, on peut retrouver trois œuvres de Romain Larbre. Dans la salle 2 , le Châle détaille une partie du cou d’une femme recouvert d’un tissu bleu et trouve toute sa place auprès des représentations des vierges de la Renaissance.Dans la salle dédiée aux Héroïnes et à la mythologie, la couleur rouge est à l’honneur et drapent tentures et personnages. Romain Larbre y présente le portrait de Paco dans un peignoir rouge. Modèle que l’on retrouve orné d’un foulard de soie aux couleurs vives dans la salle 13 consacrée aux accessoires de mode masculins et féminins notamment dans l’œuvre de Suzanne Lalique.

IMG_8632

 

 

Ne manquez pas cette exposition qui se déroule au Musée des Beaux Arts de Limoges jusqu’au 28 août prochain et suivez l’actualité de l’exposition car cet été de nombreux ateliers seront proposés aux plus jeunes dans les accueils de loisirs de la ville.

Musée des Beaux Arts de Limoges-Palais de l’Evéché 1 place de l’Evéché Limoges

Tel  : 05 55 45 38 10

site : http://www.museebal.fr

 

 

 

 

 

 

.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s