Cognac au fil de la Charente

Il est temps aujourd’hui de vous parler de cette escapade charentaise qui n’a jusqu’alors évoqué que l’hôtel Chais Monnet. Mais avouez-le, le sujet méritait un article à lui seul.

 

IMG_2829

Cognac évidemment c’est un territoire à lui seul avec un vignoble historique avec du caractère, celui de la couleur ambrée de ce spiritueux consommé dans le monde entier et exporté à 98%.

La ville ici se dessine autour de cet alcool avec  la présence toute proche des vignes certes mais aussi des chais, ces entrepôts où l’on réalisait la distillerie. Les grandes maisons comme par exemple Hennessy, Remy Martin, Martell occupent d’immenses bâtiments en centre ville et le long de la Charente et proposent des visites et dégustation.

 

Mais si vous vous intéressez à ce produit d’Appellation d’Origine Contrôlée, n’hésitez pas à le découvrir par le Musée des Arts du Cognac. Situé dans un ancien hôtel particulier du XVI siècle vous y découvrirez ainsi l’histoire industrielle et sociale de Cognac.

 

 

Un parcours instructif ponctué de projections sonores et audiovisuelles, d’expositions d’objets et même de jeux olfactifs qui amuseront petits et grands.

 

 

Se promener dans Cognac c’est longer la Charente et ses quais, passer à côté du château où est né François I et se perdre dans les ruelles. N’hésitez pas avant à vous rendre à l’office de tourisme et à demander la carte des deux tours pédestres proposés. Le premier part à la découverte des maisons de la ville il s’agit du tour Belle époque et l’autre s’intéresse à la Vieille ville.

J’ai aimé marché sur les pavés de la vieille ville et contempler les sculptures des façades des maisons. On y découvre de jolis motifs et on prend le temps d’avoir une pensée pour ces artisans qui ont jadis travaillé cette pierre calcaire que nous pouvons admiré aujourd’hui.

 

IMG_2852

 

Vous vous arrêterez probablement au jardin public dessiné à l’origine par le paysagiste Édouard André au XIXème siècle et qui offre pas moins de 7 hectares en plein cœur de la ville !

 

En tout cas c’est un des rares jardins paysagers classé et ouvert à tous !

 

 

Enfin, lors de vos pérégrinations dans Cognac,  un conseil soyez attentifs . Vous découvrirez sur les façades des bâtiments les traces visibles de ce qu’ici on appelle poétiquement la « part des anges ». Allez, je ne résiste donc pas à faire ma savante et à vous expliquer que les façades des maisons de la ville sont noircies par un champignon microscopique dénommé Torula cognasensis!

En effet, c’est à cause de l’évaporation de l’alcool dans l’atmosphère nécessaire à l’élaboration du cognac que le champignon se développe. Moi je trouve cela infiniment poétique, ce nom de part des anges, pas vous ? Alors tant pis pour ces traces noires, elles sont en quelque sort la marque de fabrique de cet alcool divin !

 

IMG_20200208_141950

 

Vous prévoyez de déjeuner en ville ? J’ai testé une belle adresse que je ne résiste pas à vous présenter.

Il s’agit de La Maison, un restaurant gastronomique où le chef Pierre Dumas vous propose une cuisine raffinée et servie dans de la porcelaine de Limoges !

 

Vous entrez dans une maison de ville aux carreaux de ciment anciens et la salle à manger à l’ambiance feutrée vous procure immédiatement une impression de tranquillité. Vous devinez tout de suite que vous allez passer un excellent moment.

Le rose des chaises recouvertes de motifs  à gros pois, le blanc immaculé des nappes, les fleurs fraîches dans des vases : tous les codes de l’art de recevoir sont ici respectés

Un moment suspendu pour déguster tout d’abord les amuse-bouche et la pré- entrée servis avec deux sortes de beurre dont celui aux écorces de bois très singulier et excellent que je vous recommande.

 

Ensuite à vous de choisir  par exemple le tatin d’oignons et porc fumé servi avec roquette betterave et œuf de caille et poursuivre avec une truite locale en croûte de paprika puis laissez vous ensuite surprendre par le dessert du jour qui sera immanquablement suivi de mignardises gourmandes pour accompagner votre café.

Cognac nous a offert une belle échappée culturelle et gourmande et nous y referons certainement à nouveau une halte pour explorer davantage cette partie du territoire très attachante.

On se retrouve très vite pour une autre escapade.

Marie-Dominique

 

 

Office de tourisme :  16 rue du 14 Juillet  tel : 05 45 82 10 71

Un grand merci à Séverine de l’office de tourisme pour ses précieux conseils

Musée des Arts du Cognac Les Ramparts place de la Salle verte

Martell  16 avenue Paul Firino Martell

Hennessy Rue de la Richonne

La Maison : restaurant gastronomique 1 rue du 14 juillet Tel : 05 42 35 2177

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s