Sortir enfin !

Sortir enfin ! Oui mais avec prudence et nous les curieuses avons décidé pour nos premières sorties d’aller au Parc Victor Thuillat à Limoges.

Pour quelles raisons ? D’abord parce que c’est un parc de centre ville qu’on adore, il figure même sur notre affiche LIMOGES  ! Et en ce moment s’y trouve une l’exposition de sculptures en porcelaine intitulée «  À part les arbres ».

Il n’en fallait donc pas plus à deux curieuses kaolines comme Maribel et Marie-Dominique pour s’y rendre et entreprendre notre déconfinement version douce.

Le parc aménagé à la fin du XIXème présente une collection de végétaux remarquables dont plus de 240 arbres comme des hêtres, des cèdres, des pins, de chênes, des ifs, et des bouleaux impressionnants. Ne ratez pas le séquoia géant et le cyprès chauve qui figurent parmi les plus beaux du parc.

Quel  cadre parfait pour exposer et découvrir ces pièces en porcelaine à ciel ouvert, réalisées par les artistes du post-diplôme Kaolin de l’ENSA Limoges (promotion 2018-2019) , vous ne trouvez pas ?

Les artistes Matéo Clausse, Jessie Derogy,  Arnaud Folliot, Hippolyte Herfloh et Ellande Jaureguiberry mais aussi  Séverine Hubard ,directrice artistique des études et Guy Menard, enseignant en design céramique ont tous joué le jeu et proposé l’installation de leurs pièces dans le parc.

Nous vous invitons donc à nous suivre à travers le parc et à découvrir leurs oeuvres immergées au milieu des parterres de vivaces, près de la rivière anglaise ou sur les pelouses du parc.

Commençons par vous présenter la coordinatrice du post-diplôme, l’artiste Séverine Hubard qui découvre la céramique et la porcelaine à cette occasion. Elle se déplace souvent sur les lieux de la création dans le monde pour des réalisations à grande échelle. Dans le parc,elle a réalisé « Fontaine » avec une accumulation de céramiques chinées françaises et chinoises, un ensemble de figurines, statuettes, pichets et même des petites fèves qui composent un ensemble coloré, gai et qui si on prend le temps de le regarder de près, nous réserve plein de surprises…

 

Guy Meynard, responsable des créations formes aux porcelaines Raynaud exprime dans chacune de ses créations  son axe de recherche autour de l’équilibre et du déséquilibre. Il présente au Parc « les 2H » une œuvre en porcelaine blanche qui rend hommage à la mise en parallèle des initiales H : H comme HAVILAND, la manufacture de porcelaine qui fut implantée dans le quartier des Thuillats et H comme le nom HUBARD de l’artiste responsable de la formation. Joli clin d’œil avec ces deux élégants « H » qui forment comme un petit passage…

 

All-focus

 

Hippolyte Herfloh artiste qui vit et travaille en Charente, expose « Extravaguez » constitué d’un assemblage de tronçons de tuyaux en terre noire qui forment une arche. Bricolage hasardeux, tuyauterie incongrue au milieu d’un parc, sur laquelle prolifère une nébuleuse d’objets du quotidien. Il présente une deuxième pièce inspirée des affiches « Dazibao » chinoises rédigées par des simple citoyens, traitant d’un sujet politique ou moral et placardées pour être lues par le public, donc une série d’inscriptions sur plaque en terre cuite.

 

IMG_4088

Les trois sculptures organiques d’Ellande Jaureguiberry évoquent des totems surgis d’un autre monde comme issus de la Science-fiction. Le titre « Solibacillus kalamii » fait référence à une bactérie hybride et inconnue retrouvée sur la station spatiale internationale (ISS) en 2011 qui se reproduit par ses spores.

 

 

 

Arnaud Folliot quant à lui expose aussi un ensemble de trois structures « Brique ». L’artiste a été marqué par les vestiges d’une usine désaffectée en Chine qui  a trouvé un écho à Limoges à travers un four abandonné. Les briques le constituant sont devenues l’inspiration de cette oeuvre au jeu du souvenir. Il nous propose ainsi un legs entre passé et présent, entre mémoire et oubli.

 

 

Nous vous laissons découvrir vous-mêmes les pièces de Jessie Derogy, des cendriers à sable intitulés blanc en porcelaine émaillée, sculptures fonctionnelles et objets sculpturaux  brouillant les frontières entre art et design.

Matéo Clausse propose pour le parc l’installation dénommée « Au bonheur des arbres » qui est une série de perchoirs en porcelaine. Ces objets ambigus, un peu chics, interrogent sur les rapports que les humains entretiennent avec les animaux. Avec un peu d’attention, vous pourrez aussi découvrir  dans votre balade sa sculpture brute d’un sanglier en corset nommée « Résilience ».

Voilà pour notre proposition de promenade originale qui met en exergue le travail de ces artistes originaires de diverses régions de France et parfois d’autres pays. Ils viennent passer une année à Limoges pour obtenir ce diplôme proposé par l’ENSA qui depuis 2011 dispose d’un atelier installé en Chine au sein du Jingdezhen Ceramic Institute, principal établissement universitaire formant aux métiers de la porcelaine.

C’est pour tous ces élèves  l’occasion d’expérimenter des techniques et des savoir-faire ancestraux, qui viennent élargir leurs pratiques et ouvrir des horizons à leur travail plastique.

Vous avez jusqu’au mois de septembre pour découvrir l’exposition « A part les arbres » au Parc Victor Thuillat et parcourir les 3,4 hectares de cet îlot de verdure,  alors n’hésitez pas !

IMG_20200522_160931

Maribel et MD

et pour vous abonner suivez le tuto : ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s