Escapade en Périgord Noir

Quel plaisir de pouvoir enfin s’offrir de belles escapades en Nouvelle Aquitaine ou à trois heures de route de Limoges ! Cela nous avait manqué !

Les curieuses kaolines ont donc choisi le Périgord Noir comme destination pour poser leurs bagages le temps d’un week-end ensoleillé. Cap sur Montignac-Lascaux.

La richesse du patrimoine du Périgord n’est plus à démontrer et cette région parmi les plus touristiques de France propose de nombreux sites à découvrir pour ceux qui s’intéressent à l’histoire (et à la préhistoire aussi évidemment) et bien sûr à la nature. Le choix était donc vaste mais nous avons finalement décidé de vous proposer la visite d’une forteresse du XIIème siècle, une promenade en gabarre sur la Dordogne, un tour en ascenseur et un hôtel niché dans une demeure chargée d’histoire. Allez je ne vous en dis pas plus..suivez le guide !

Toute escapade des kaolines mérite un bel hôtel, vous le savez maintenant. Alors, c’est à l’hôtel de Bouilhac à Montignac- Lascaux que nous avons choisi de nous installer pour ce court séjour périgourdin. Un hôtel particulier du XVIIème, une décoration moderne respectueuse des matériaux anciens et de l’âme des lieux, il ne nous en fallait pas plus pour nous séduire.

En franchissant la grille ouvragée, on pénètre directement dans la grande cour de l’hôtel. Les couleurs ocre des pierres dont l’irrégularité traduit le passé, s’illuminent au moindre rayon de soleil et mettent en valeur les ferronneries, colonnades et autres détails sculptés. Moi, j’adore ce petit côté terre du sud qui change de notre granite limougeaud.

On rejoint les chambres par le vieil escalier de pierre en s’extasiant devant le mélange réussi d’objets authentiques et de luminaires contemporains, une ligne suivi par la décoratrice qui sublime le lieu en créant une atmosphère apaisante et résolument chic.

Les différentes chambres ont conservé leurs parquets de bois, portes et placards d’origine ainsi que leurs cheminées en marbre toutes différentes. Les fenêtres sont habillées de lourds rideaux blanc cassé gansés et les coussins à motifs et plaids se déclinent dans des tons de vert bouteille.

Les salles de bain lumineuses offrent toute la gamme de produits Rituals et certaines judicieusement laisse apercevoir par une petite fenêtre le clocher de la ville. Mais que dire de cette grande baignoire circulaire qui s’invite au milieu de la chambre entourée de fins voilages blancs ?

Je ne me lasserais pas de vous décrire ce lieu enchanteur mais ce serait dommage de vous priver de l’effet de surprise que vous réserver cet aménagement réalisé avec talent.

Saviez- vous que le restaurant de l’hôtel bénéficie de l’appellation Table remarquable ? Vous avez donc juste à descendre les marches de l’escalier du XVII ème pour y rendre et vivre une expérience gustative privilégiant les produits d’exception du terroir.

Les repas se prennent dans la cour intérieure dès que le beau temps le permet, au milieu des plantes où serpentent des guirlandes de leds qui s’éclairent à la tombée de la nuit. L’atmosphère au moment du dîner se fait alors délicieusement romantique: des bougies dans des lanternes noires contemporaines, le murmure de l’eau d’une fontaine et la façade éclairée de l’hôtel. Il ne vous reste plus qu’à commander votre menu et à vous régaler.

Vous ne serez pas dépaysés car certains plats sont dressées dans la porcelaine de la table est signée Bernardaud et s’est associée aux couteaux de Nontron. Le chef Christophe Maury vous propose une cuisine inventive au fil des saisons et revisite la cuisine périgourdine traditionnelle.

Après une bonne nuit de sommeil, ne ratez pas le petit déjeuner qui valorise lui aussi les produits de Nouvelle Aquitaine et vous ne serez donc pas surpris que c’est le miel de la Maison Fedon de Razès qui est proposé. Cela tombe bien, une de nos prochains articles leur sera consacré !

Hôtel de Bouilhac

Rue du Dr Mazel

24290 Montignac-Lascaux

site :https://www.hoteldebouilhac-montignaclascaux.fr/fr/index.html

Alors c’est vrai qu’on pourrait ne pas sortir de cet hôtel mais ce serait quand même dommage de ne pas partir à l’ascension de la forteresse de Commarque. L’histoire de ce lieu est étonnante puisqu’Hubert de Commarque a redonné vie à cette véritable cité engloutie pendant des années par la végétation. Et pourtant le site ouvert aux historiens et archéologes qui poursuivent inlassablement les fouilles a permis de mieux comprendre le mode de vie de ceux qui étaient là au Moyen Age mais aussi aux temps préhistoriques puisqu’une grotte préhistorique se trouve sur le site.

Pour accéder à la forteresse de Commarque, on doit parcourir un sentier au milieu des bois, un effort vite récompensé par la vision de ce château fort des XIIème et XIV ème siècle. Juché sur une falaise, il domine de 80 mètres la vallée de la Vézère. Après avoir visité le fort troglodyte, vous êtes invités à entrer dans la forteresse et à grimper tout en haut du donjon en écoutant un audio guide qui vous relate l’histoire des lieux. Certes, ça grimpe mais ce château unique vaut le détour et le panorama est magnifique au point culminant.

Château de Commarque https://www.commarque.com/visite-chateau-dordogne/

S’il vous reste un peu d’énergie, vous pouvez poursuivre votre route vers Sarlat la Canéda, ville hautement touristique et donc très peuplée en été. N’hésitez pas à parcourir ses ruelles animées et surtout à prendre de la hauteur en visitant l’église Sainte-Marie et son ascenseur belvédère signé Jean Nouvel. En effet l’architecte sarladais mondialement connu a transformé cette église du XVIIème désafectée depuis la Révolution en marché couvert. L’apport d’éléments contemporains au milieu de ce bâtiment chargé d’histoire est étonnant mais ne nuit aucunement à l’édifice. Quant à l’ascenseur aux parois vitrées, il vous conduit dans le clocher de l’église sur une plateforme d’où vous pourrez contempler les toîts de Sarlat et les bâtiments remarquables de la ville. Une expérience à ne pas manquer !

https://www.sarlat-tourisme.com/

Enfin, pour achever votre séjour, n’hésitez pas à vous rendre à la Roque-Gageac, d’abord parce que c’est un des plus beaux villages de France mais surtout parce que c’est là que je vous propose de faire un tour en gabare, ces bâteaux traditionnels qui sillonnaient la Dordogne bien avant l’invention du chemin de fer.

La balade commentée d’une petite heure offre un aperçu bucolique de l’histoire de cette région et des châteaux de la vallée de la Dordogne. On y aperçoit d’ailleurs Marqueyssac et ses buis taillés mais aussi Castelnaud, château fort que beaucoup d’élèves limougeauds ont visité lors de leurs voyages scolaires !

Un grand merci à Jean-Michel, notre guide gabarrier pour son enthousiasme et sa manière bien à lui de conter l’histoire de la batellerie périgourdine et celle de cette portion de rivière !

Les Gabares Norbert

Place du 8 mai

24250 La Roque-Gageac

site :https://www.gabarres.com/

A très vite pour de nouvelles découvertes qui seront cette fois limousines.

MD

Un commentaire sur “Escapade en Périgord Noir

  1. Le récit de cette escapade donne bien envie d’aller visiter la Dordogne qui offre de nombreux sites touristiques enchanteurs
    L’accueil est toujours chaleureux et la cuisine délicieuse

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s