Atelier Léone : l’art du textile

Aujourd’hui nous sortons de Limoges, direction Saint Martin le Vieux tout près d’Aix sur vienne et je peux vous assurer que c’est un vrai plaisir de parcourir nos routes limousines et d’admirer l’automne flamboyant de notre région quand le soleil pointe son nez. Et justement,  la transition est facile car la nature et les végétaux sont un peu le fil conducteur de notre article consacré à celle que nous allons rencontrer dans son joli atelier aménagé avec goût dans les combles de sa maison : Géraldine de l’Atelier Léone.

C’est en mars 2021, donc très récemment, que Géraldine décide de créer l’Atelier Léone consacré à la réalisation de pièces uniques en tissage, macramé et cyanotype. Une décision évidente pour cette professeure des écoles qui partage son temps dorénavant entre son atelier et sa salle de classe.

Géraldine pense que le déclic s’est fait il y  a longtemps lors d’un voyage à Bali où elle a découvert dans les villages les femmes tissant à même le sol. Elle a ainsi longuement pu admirer leur dextérité et surtout les créations colorées sorties de leurs mains habiles. Mais elle rajoute que probablement elle portait déjà en elle le gène des arts du fil et du travail des mains transmis par ses parents.

Quoiqu’il en soit, en 2017, elle ressent le besoin de travailler de ses mains et elle s’inscrit à une formation de design textile à l’ENSA de Limoges et suit avec assiduité les différents ateliers proposés s’initiant à différentes techniques.

Le tissage attire vraiment son attention. « Le tissage c’est pour moi une sorte de méditation, c’est presque hypnotique. Quand on tisse, on ne pense plus à rien d’autre ! »

Sur ses métiers en bois, elle tisse de jolies créations qui habillent les murs ou suspendent des plantes vertes. Ces créations sont évidemment uniques et réalisées en petit nombre mais surtout elles portent en elles le souci de protéger l’environnement.

Pour ces tissages, Géraldine choisit en effet avec soin sa matière première, soucieuse de limiter au maximum l’impact écologique, elle choisit de travailler avec de la corde et laine produites localement.

La laine de pays qu’elle sélectionne provient ainsi de la filature Fonti dans les Combrailles creusoises. Pour le macramé la corde, elle, provient de la Corderie Palus, une des rares corderies traditionnelles corréziennes

Mais l’Atelier Léone c‘est aussi des créations en cyanotype, une technique moins connue peut être pour imprimer le textile. Il s’agit d’utiliser une réaction chimique pour créer des motifs. Ainsi on applique sur le tissu blanc  un solution à base de sel de fer photosensible. Attention cette étape doit se faire dans une chambre noire. Puis Géraldine dépose sur le tissu un végétal qu’elle a ramassé dans la nature près de chez elle et ensuite expose son travail au soleil dans son jardin. La solution réagit alors aux rayons UV et devient bleue laissant seulement en blanc la trace du végétal.

Après l’impression et le séchage du tissu imprimé, la patience de la créatrice est de rigueur puisqu’il faut encore réaliser plusieurs étapes nécessitant beaucoup de soin et de temps pour obtenir le produit fini.

Avec cette technique à l’Atelier Léone, vous trouverez donc de jolis cadres dorés pour décorer vos murs.

Mais aussi de jolis coussins moelleux qui habilleront vos fauteuils et canapés. Certains (mes préférés vous l’aurez compris) sont même rebrodés d’or.

« J’ai fait un essai sur une création ratée mettant ainsi en pratique le concept japonais du kintsugi qui veut que toute imperfection soit sublimée  avec de l’or » nous avoue Géraldine avec la modestie qui la caractérise. En tout cas, le pari est particulièrement réussi : des fleurs rebrodées, un fil brodé horizontal, des carreaux soulignés d’or, quelque soit la broderie que Géraldine utilise, ces fils d’or subliment vraiment ses créations. Vous ne trouvez pas ?

J’avais oublié de vous dire que le tissu utilisé par Géraldine provient naturellement de textiles anciens, du lin ancien, du coton, chinés patiemment pour que Géraldine leur offrent une seconde histoire.

Quand on demande à notre tisseuse quels sont ses prochains projets, elle nous annonce vouloir diversifier sa gamme de coussins, en réaliser aussi en macramé et puis travailler les broderies qui deviendront de plus en plus présentes sur ses créations.

Si comme moi, vous pensez que les créations de l’Atelier Léone feraient des cadeaux non seulement originaux mais locaux et écologiques, vous aurez envie de savoir où vous les procurez. Je vous invite donc à vous abonner à la page Instagram de l’Atelier Léone pour être informée des lieux où Géraldine exposera son travail avant les fêtes.

Sinon vous pouvez commander directement sur son eshop ou en vente directe à l’atelier. Allez, je vous mets les infos en bas de l’article comme d’habitude.A très vite pour d’autres aventures.

MD

Atelier Léone : Géraldine Capuano

87700 St Martin le Vieux

page Instagram ICI

Site internet : ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s