Bordeaux, historique et gourmand : Episode 1

Les Curieuses Kaolines ont décidé le temps d’un long week-end automnal de s’échapper du Limousin pour faire cap sur Bordeaux. Mais attention, c’est autour d’un parcours insolite que nous vous invitons à nous suivre. Vous pourrez y piocher des idées de visites de musées, de restaurants ou salons de thé plus confidentiels qui, nous espérons vous permettront de parcourir cette ville avec un regard neuf. Et comme nous avons beaucoup de choses à vous dire, deux épisodes seront nécessaires pour vous conter ce Bordeaux insolite.

Et pour commencer, nous vous proposons de poser vos bagages à l’hôtel Villas Foch. Récemment ouvert dans un ancien hôtel particulier et proche de la célèbre Place des Quinquonces, vous serez comme nous charmés par ce concept d’hôtellerie de luxe à taille humaine (seulement 20 chambres et suites) où tout est fait pour rendre votre séjour inoubliable. On rentre dans l’hôtel par un porche et après quelques marches, on arrive au pied d’un escalier monumental en fer forgé surmonté d’un lustre en verre de Murano qui ne laisse personne indifférent.

Le choix de la décoration des salons, bar et salle du petit déjeuner a été de conserver au maximum les éléments anciens et d’y instiller une décoration résolument moderne mais rehaussée de couleurs et matières chaudes (cuir, velours, tissus).

Les chambres cosy à souhait ont toutefois conservé les codes de l’architecture bourgeoise du XIXème siècle : parquets anciens, boiseries et moulures, fenêtres à crémones et même cheminées en marbre. Je n’ai pas résisté à vous photographier également la toile accrochée au mur, un graph reproduisant un mascaron , ces visages sculptés qu’on peut admirer sur les façades des maisons et immeubles du centre ville.

Vous savez que j’apprécie particulièrement le moment du petit déjeuner quand je suis à l’hôtel. Ici il se passe dans une verrière lumineuse où un buffet vous propose des produits frais et locaux. Le pain provient de la boulangerie du quartier, les cannelés de La Toque cuivrée (enseigne connue de tous les bordelais) et les confitures sont aussi régionales.

Poussez la curiosité jusqu’à descendre dans la cave voûtée de l’hôtel et vous découvrirez l’espace bien être comprenant une salle fitness, un sauna et un bassin de nage.

Même si sortir de cet hôtel demande un effort considérable, tant on s’y sent bien, il serait toutefois dommage de ne pas visiter la ville. Munissez vous d’un city-pass (en vente à l’office de tourisme qui se trouve d’ailleurs à dix minutes de marche de l’hôtel) et profitez de la plupart des musées et de tous les transports en commun en accès libre.

Vous êtes sûrement pressés de découvrir mon premier musée coup de coeur ? Rendez -vous alors au Musée des arts décoratifs et du design (le MADD pour les bordelais). Il est situé rue Bouffard, dans l’hôtel Lalande, un hôtel particulier devenu propriété de la ville en 1880. Pour la petite histoire, à partir de 1924 et jusqu’en 1955 , les services de police et la prison y cohabitaient avec le musée d’Art Ancien .

Aujourd’hui, en pénétrant dans l’immeuble, vous retrouvez l’atmosphère d’une maison bordelaise du XVIII ème siècle et en déambulant dans les pièces vous pouvez admirer le mobilier et les nombreux objets chargés d’histoire côtoyer dans une belle harmonie des créations design contemporaines.

Après cette visite matinale, ce serait dommage de ne pas faire une pause au restaurant du musée, le Café Madd by SIP. que je vous recommande. Certes le lieu est exigu mais l’accueil est très sympathique et la carte se veut « locavore », le tout pour un prix modique. Les plats sont accompagnés d’une focaccia maison et le menu varie selon la saison.

En sortant du musée ou du café du musée, prenez le temps de parcourir la Rue Bouffard, Loin des grandes rues commerçantes et de leur agitation, cette rue réhabilitée depuis quelques années est comme un trésor caché où vous découvrirez de nombreuse boutiques de passionnés et des galeries d’art. Je n’ai pas pu résister à vous faire entrer dans la boutique Nicoletta by Lodge où la sélection de « jolies choses bien faites »et locales pour la plupart vous raviront. J’ai eu un vrai coup de coeur pour les créations de fleurs en papier de Miluccia, les céramiques de Subecha et les bougies Intentions (création Horizons by Lodge)

Si vous êtes attentifs, vous pourrez apercevoir sur la photo de droite les phrases inspirantes de May Lopez, les mots à l’affiche, avec qui nous avions collaboré il y a peu, autour de l’affiche Limoges made by Curieuses Kaolines !

Il est temps de rejoindre le bâtiment de la Bourse maritime devant lequel nous avons rendez-vous avec le Marquis de La Fayette pour une balade guidée. C’est Pierre Le Franc (d’ailleurs originaire de Limoges) qui endosse le costume du marquis pour nous inviter à découvrir à pied la ville et l’histoire fascinante de cet homme, fervent défenseur de la liberté et engagé dans la guerre d’indépendance américaine. Pierre vous fait vivre avec talent et verve l’histoire croisée de Bordeaux et du marquis. Une visite interactive à ne pas manquer.

Vos pieds commencent à souffrir d’arpenter les rues (que je vous comprends ! ) donc il est temps de faire une pause goûter ! Et bien figurez-vous que j’ai l’endroit absolument parfait pour un afternoon tea digne de ce nom. C’est donc à un goûter d’hiver dans l’Orangerie de l’Intercontinental que je vous convie.

L’Intercontinental, Grand Hôtel est ce magnifique bâtiment qui depuis 200 ans siège en face de l’Opéra de Bordeaux et conjugue art de recevoir à la française et excellence. Ici vous entrez dans un lieu sacré meilleur hôtel de France en 2019 avec son restaurant doublement étoilé repris par le chef Gordon Ramsay.

Alors n’hésitez pas à entrer dans l’ambiance feutrée de l’Orangerie et à déguster un thé accompagné d’une des créations sucrées du Chef Pâtissier. C’est le moment où amis et familles se retrouvent sous le plafond où courent des guirlandes lumineuses, s’installant dans les bergères en velours où des coussins en fourrure blanche on été déposés pour une atmosphère cocooning assurée. Voilà une fin d’après midi parfaite comme je les aime.

Cet épisode se termine mais rassurez-vous Bordeaux ne vous a pas encore dévoilé tous ses secrets….dans le prochain épisode c’est à Bordeaux, la ville du Port de la Lune que nous nous sommes intéressées

A très vite

MD

Renseignements pratiques : cliquez sur le lien

Office de tourisme

Hôtel Villas Foch

Musée des Arts décoratifs et design

Café by SIP 39,rue Bouffard tel : 05 57 35 31 07

Nicoletta by lodge 17,rue Bouffard tel : 0987519616

Intercontinental : https://bordeaux.intercontinental.com/le-bar-lorangerie/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s