Bordeaux, au fil de l’eau : Episode 2

Comme promis, voici donc le second épisode des tribulations des Curieuses Kaolines à Bordeaux. Et dans cet article, nous allons longer les quais de la ville, découvrir le Port de la Lune et partir en croisière sur la Garonne. Prêts moussaillons ?

Avant de nous rendre sur les quais de la Garonne à proprement parlé, je vous propose de faire une halte dans le Quartier des Chartrons et dans le discret Musée du vin et du Négoce qui relate la naissance d’une ville autour de son port et bien évidemment le développement du négoce du vin. Le quartier des Chartrons tire son nom de l’ancienne abbaye des Chartreux et historiquement à Bordeaux c’est donc le quartier des négoces. D’ailleurs l’architecture nous rappelle encore aujourd’hui cette activité puisque les maisons ou chais sont alignées en front de Garonne et toutes sont assez étroites et toutes en longueur (10 mètres de large et de 75 à 140 mètres de long !)pour permettre le stockage des tonneaux .

Situé au 41, rue Borie, le Musée du vin et du Négoce est installé dans une véritable maison de négociant et s’étend dans les caves voûtées de cette maison là où finalement se tenaient les affaires, l’étage étant consacré à la vie familiale.

Une fois votre visite terminée et après la dégustation de vin proposée par le musée, n’hésitez pas à prendre le temps de flâner dans le quartier des Chartrons, récemment réhabilité où boutiques tendance et marchands d’antiquités se succèdent. On se croirait dans les ruelles d’un de nos villages. Le dimanche matin, les personnes qui attendent devant la boulangerie échangent quelques mots, se reconnaissent et attendent patiemment leur tour alors que d’autres entrent dans l’Eglise St Louis. Les familles traversent le quartier en vélo pour se rendre au Marché des Chartrons, panier en osier accroché au guidon. Une vraie vie de quartier donc !

Il faut dire qu’on y trouve de jolies boutiques aux boiseries colorées. Moi j’ai craqué pour Coutume, probablement attirée par la couleur bleu électrique de la devanture.

En sortant du quartier mais en suivant les quais vous ne manquerez certainement pas d’aller bruncher chez Roze, un de nos coups de coeur pour faire une pause. (oui ça rime !)

On s’installe dans ce lieu cosy et à la décoration très actuelle et on salive déjà en regardant les pâtisseries maison de la vitrine.

Au menu, bun rose et poulet, salade de burrata et babka au chocolat ou carrot cake aux noisettes. Moi j’ai craqué pour les pâtisseries individuelles au caramel. On ne se refait pas !

Dirigeons-nous maintenant vers le quartier du Bacalan , vous savez là où se trouve l’ancienne base sous-marine connue pour ses incontournables Bassins de lumières.

Mais avant d’atteindre la base sous-marine, soyez curieux et poussez les portes de la distillerie Moon Harbour, logée elle aussi dans un ancien site militaire. Quoi, du whisky à Bordeaux me direz-vous ? Nous vous promettions de l’insolite et bien vous allez être servis !

Tout d’abord Moon Harbour signifie Port de la lune et pour ceux qui l’ignoraient (comme moi) il s’agit du véritable nom du port de Bordeaux qui a justement une forme de croissant de lune. Voilà c’est dit !

Maintenant cette distillerie ? Et bien c’est le projet de deux amis, entrepreneurs et amateurs de whisky et suffisamment passionnés pour avoir l’idée de créer un whisky bordelais en utilisant au maximum les ressources disponibles en Nouvelle Aquitaine. La visite de la distillerie vous permet de comprendre toutes les étapes du processus, du maltage, à la fermentation et jusqu’à la distillerie finale avant le vieillissement en tonneaux.

Mais le plus curieux dans cette histoire c’est justement le choix du lieu de stockage des tonneaux pour leur vieillissement. En effet c’est dans un ancien bunker allemand que les tonneaux de chêne (récupérés de maisons de vin du bordelais) sont stockés. Il n’y a plus qu’à attendre patiemment que le temps fasse son oeuvre. Mais d’ores et déjà certains whiskies jeunes sont en vente ainsi que du gin et du rhum. A la fin de la visite une dégustation vous permettra de choisir le malt que vous appréciez le plus.

Vous pouvez poursuivre la visite du quartier par la Musée de la Mer et de la Marine récemment ouvert ou faire comme nous et décider de découvrir Bordeaux depuis la Garonne en vous offrant une mini croisière à bord d’un bâteau. Je vous assure que c’est une manière interessante de faire connaissance avec une ville : ainsi vous apercevrez les épaves de la seconde guerre qui sont à découvert au moment des marées et vous verrez de près même de très près, les différents ponts de la ville et leurs particularités. La guide saura vous raconter avec enthousiasme l’histoire de la ville et son développement et émaillera son discours de nombreuses anecdotes intéressantes. A recommander pour finir en beauté ce séjour.

Voilà, nous quittons cette fois la ville bordelaise pour nous retrouver très vite à Limoges qui prend en ce moment un joli air de fêtes !

MD

Office de tourisme

Roze Bordeaux

45 quai Richelieu

Coutume

79 rue Notre Dame

Tel : 09 83 50 01 67

Musée du vin et de négoce

41 rue Borie

Tel : 05 56 90 19 13 réservation préférable

Distillerie Moon Harbour

492 bd Alfred Darney

Tel : 05 56 29 86 60 réservation obligatoire

Croisière UNESCO

Embarquement Quai des Chartrons

Tel : 05 56 39 27 66

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s