Atelier Mo : la céramique tout en délicatesse !

Quelle belle rencontre que celle que j’ai eue avec Emmanuelle, dans sa maison nichée au milieu d’une clairière près de Veyrac! Emmanuelle est une enseignante de Lettres tombée amoureuse du Limousin il y a près de vingt ans et qui depuis peu, partage son temps professionnel entre l’enseignement du français en collège et son activité de céramiste.

Pour tout vous dire, c’est au moment de Noël que j’ai découvert ses bijoux délicats lors de ventes éphémères auxquelles elle participait et mon gros coup de coeur pour son travail méritait bien un article sur ce blog .

Emmanuelle, Manou pour les intimes n’est pas complètement autodidacte car elle a réalisé un vrai parcours professionnel pour se former, d’abord à l’ENSA de Limoges puis auprès de créatrices dont nous avons déjà parlées sur ce blog, notamment Elise Lefebvre ou encore Aurélie Vrignon de l’ Atelier du Blanc

Toutes ces expériences enrichissantes ont bien entendu nourri ses techniques qu’elle améliore quotidiennement dans son atelier, travaillant notamment sur les couleurs et les formes.

L’ atelier d’Emmanuelle justement est une petite pièce lumineuse et calme ouverte sur la nature, dans laquelle les casiers d’imprimeurs en bois regorgent de pièces en porcelaine classées par couleurs. Aux murs, des cercles tendus de lin accueillent les boucles d’oreille et les délicats pendentifs. Et quelle brillante idée d’upcycling que d’utiliser des boîtes de fromage cerclées de bois pour accueillir les pièces à peine sorties du four.

Quant on évoque son processus créatif, Emmanuelle me confie que la lenteur est un ingrédient précieux qu’elle distille dans son travail et que la création lui demande beaucoup de temps pour parvenir au résultat attendu.

Elle aime comparer la réalisation de ses bijoux à la germination du gland tombé sur la mousse et qui devient une petite pousse avant de devenir un chêne.

Elle ajoute aussi à son travail, une touche de douceur et de rondeur et m’avoue aimer mettre en lumière ce qui est petit, un peu comme elle le fait au quotidien dans sa classe.

D’ailleurs ses deux activités sont intimement liées et vous ne serez donc pas surpris d’apprendre qu’Emmanuelle anime aussi un atelier de céramique dans son établissement scolaire. On ne se refait pas et l’enseignante- créatrice aime particulièrement partager son savoir avec les plus jeunes qui se révèlent très intéressés et impliqués. Une belle histoire de transmission qui s’écrit non pas avec la craie mais avec la céramique !

La nature est une des sources d’inspiration de notre créatrice veyracoise , boucles d’oreille en forme de goutte, de glands, en demi-cercle (une forme qu’elle apprécie beaucoup) mais les voyages peuvent lui permettre aussi de glaner de nouvelles idées.

Il en est ainsi pour ses vases muraux qui ressemblent étrangement aux galets ramassés sur une plage en Grèce. Ils correspondent parfaitement aux critères esthétiques d’Emmanuelle : simples, épurés et ronds. A associer par trois ou cinq, ils habilleront votre mur avec élégance. Il ne vous reste plus qu’à y glisser des herbes délicates, souvenir d’une balade à la mer ou d’une randonnée à la montagne !

Mais l’inspiration d’Emmanuelle ne s’arrête pas là. Parfois son regard s’attarde sur un objet du quotidien comme cet entonnoir en plastique qui, par la magie de la céramique est devenu un vase ou un support à bijoux.

Moi, j’ai aussi eu un vrai coup de coeur pour ces miroirs ronds à suspendre qu’Emmanuelle a associés dans son intérieur avec ses vases galets.

Alors certes,le blanc émaillé est un des coloris affectionné par Emmanuelle ( et par moi aussi !) mais notre créatrice devient une vrai magicienne des couleurs quand elle me montre ses différents essais de porcelaine teintée dans la masse qui n’attendent plus qu’à se transformer en boucles d’oreille ou pendentifs…

Emmanuelle a une multitude de nouvelles idées pour développer son atelier et elle souhaite continuer à imaginer de nouvelles pièces de décoration. Bien sûr, nous avons longuement échangé sur ce qu’elle envisage de faire et j’attends avec impatience de voir réaliser ses projets mais je ne dévoilerais pas ici ses secrets de création. Je préfère lui laisser la primeur d’en parler elle-même sur les réseaux sociaux quand elle aura lancer leur production.

Alors n’hésitez pas à la suivre sur Instagram et bientôt sur son site web pour connaître son actualité.

Si vous avez craqué pour les bijoux de l’Atelier Mo, vous pouvez contacter Emmanuelle directement  via son adresse mail ou son portable. Je vous laisse ses coordonnées ci-dessous..

Merci Emmanuelle pour ce bel échange kaoliné.

MD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s