Billet d’été #10

Pour ce nouveau billet d’été consacré à nos visites estivales, nous vous invitons à nous suivre à Montrol-Sénard, commune à l’ouest des Monts de Blond de 274 habitants. Ici l’association « Nostalgie rurale » composée de bénévoles oeuvre pour que de mai à octobre certaines maisons et granges du village se transforment en écomusée et reconstitue la vie rurale du XXème siècle et c’est une initiative réussie.

La visite est entièrement libre et propose aux visiteurs de se promener librement dans le village et d’entrer dans les différents espaces reconstitués.

Et si on commençait la visite ?

Le parcours qui vous est proposé comprend 18 lieux évoquant les métiers d’autrefois et les lieux de vie . Je ne pourrais donc qu’évoquer certains d’entre eux mais tous sont vraiment évocateurs d’un mode de vie que le plus jeunes découvrant souvent avec étonnement.

Le café-restaurant a été fidèlement reconstitué avec ses cafetières émaillées, ses boîtes métalliques et même son accordéon qui résonnait pour animer les repas et veillées.

Les métiers d’autrefois sont bien sûr mis à l’honneur et on retrouve l’atelier du sabotier, le cordonnier, la forge du Maréchal-Ferrant et même l’alambic en cuivre rutilant du bouilleur.

Un des coups de coeur a été le jardin de Grand-Mère que nous avons visité en compagnie d’un chat du village très attachant. Là, on y découvre le jardin nourricier avec ses tomates, artichauts, raifort, betterave, salades mais aussi avec ses plantes médicinales, sa menthe ou verveine, ses arrosoirs en zinc, sa fontaine à bras. On s’extasie à chaque pas se rappelant probablement le jardin de sa propre grand-mère ou celui de son enfance.

On traverse le village, apercevant le lavoir et l’abreuvoir pour entrer dans l’école communale en face de l’église au clocher en bardeaux de châtaignier. En entrant, on a envie de s’assoir sur les bancs en bois et de commencer à réfléchir au problème mathématique noté sur le tableau noir. On entendrait presque le crissement des plumes sur les cahiers et le crépitement du bois dans le poêle en fonte.

La maison « Chabat d’entrar » reproduit fidèlement l’intérieur d’une maison de famille avec sa cheminée au centre de la pièce. Chaque visiteur tente alors de reconnaître l’utilité des nombreux ustensiles et du mobilier et les plus anciens expliquent aux plus jeunes l’usage courant de la maie traditionnelle, du boueradou pour blanchir les châtaignes ou les grilles à boudins.

Vous l’avez compris, quand on franchit une des portes de ces maisons-musées, on découvre l’univers complet d’un vrai village limousin. On parcourt les ruelles, admire au passage les jardinières fleuries, l’accueil des habitants ravis de voir leur village animé. On peut même découvrir les artisans et producteurs locaux et une exposition de photographies émouvante.

Le temps d’un après-midi, n »hésitez pas à découvrir cet écomusée grandeur nature. On se retrouve très vite pour le billet d’été #11 qui nous propulsera en Dordogne sur les traces d’un autre passé.

MD

Village de Montrol-Sénard

Ecomusée Nostalgie rurale

Site : https://www.tourisme-hautevienne.com/decouvrir/les-incontournables/ecomusee-nostalgie-rurale-a-montrol-senard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s